Carnets de cure de Ulrich Herrlemann.

Ce recueil post-mortem rassemble les notes et bribes éparses laissées par le personnage durant son hospitalisation.
C’est l’histoire de réelles tentatives d’écriture, d’une impossibilité de tenir un véritable journal, et des belles fulgurances combatives de feu U.H.
Collection Quatre quarts
40 pages noir et blanc -Tirage 30 ex.
5 euros

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s